Méditation : un Programme spécifique pour débuter

Le programme de méditation proposé ici a été étudié et expérimenté sur une longue période de temps. Ce programme vous demande par contre beaucoup de rigueur et de bonne volonté.

Beaucoup de gens n’y parviennent pas après n’avoir essayé que quelques fois. Toutefois, ceux qui persévèrent dans leur méditation sauront atteindre un état de concentration supérieur. Le processus est très simple. Commençons!

Premier Mois

Les objectifs pour les deux premiers mois sont les suivants: 
• Apprendre à s’asseoir tous les jours dans au même temps (en faire une habitude).

• Développer une bonne posture assise.

Nous avons déjà décrit les différentes postures assises dans les autres sections du site et il est très important que vous en choisissiez une : c’est à vous de décider si vous êtes plus à l'aise dans une ou dans l’autre.

Pendant le premier mois de méditation vous pouvez choisir de vous asseoir contre un mur pour habituer votre corps. Ceci vous apprendra à améliorer votre posture et à apprendre votre dos à se tenir droit même sans mur.

Comme mentionné précédemment, la surface sur laquelle vous pratiquez ne doit pas être trop molle, trop ferme, ni trop haute. C’est pour cela qu’il vaut mieux se doter d’un tapis de yoga dès le départ. 

Se maintenir dans une posture stable signifie que vous devez garder la colonne vertébrale en alignement parfait avec le cou. Au début, vous aurez différentes difficultés tels que l'engourdissement des membres, la transpiration, les tremblements, les secousses musculaires dans les yeux et la gorge ou l'excès de salive dans la bouche (qui sont également des signes de mauvaise alimentation).

Si vous rencontrez un assèchement de la gorge, vous pouvez prendre une gorgée d'eau. N’essayez pas de vous asseoir trop longtemps: Commencez par quinze à vingt minutes. 

Tous les trois jours, vous pouvez augmenter votre temps de trois minutes. Vous devez y aller lentement et progressivement de sorte que ce soit une expérience agréable et donc vous aurez hâte de méditer à nouveau le lendemain. Vos yeux doivent être fermés.

Certains y parviennent en utilisant les dristhi : Les Dristhi sont des points spécifiques du corps. Quand les yeux sont dirigés vers les dristhi, cela vous aidera à concentrer votre esprit. 

Parmi ces points figure le troisième oeil, la pointe du nez, le dessus de la tête, et ainsi de suite. Les yeux peuvent être dirigés vers les dristhi, cependant, évitez de faire cela avec intensité car vous pouvez développer un mal de tête.

Vous pouvez diriger les yeux d'une manière douce et certaines méditations ont des dristhi spécifiques donnés :
• Les lèvres doivent être collées, les dents collées aux lèvres. 
o Evitez la tension du cou, des épaules, des bras, des doigts, des épaules, des bras et des doigts. Tout vos membres doivent être relachés. 

Apprenez à connaitre votre esprit

C'est par les sens que nous percevons le monde. La conscience se fonde sur dix sens pour obtenir des informations. Cinq d'entre eux sont les sens cognitifs qui comprennent vue, ouïe, goût, odorat et le toucher.

Les cinq autres sont des sens actifs et se résument en les mains, les pieds, la puissance de la parole, les organes de reproduction, et les voies naturelles pour faire ses besoins (transit et urine). 

L’esprit emmagasine les impressions dans l'inconscient et les réutilise en cas de besoin. Toutes les sadhanas ont pour objectif de former l'esprit.

Les Sadhanas vous permettent également de percevoir avec exactitude et d'évaluer le monde extérieur, pour bien recueillir des données tel qu'elles sont.

L’esprit a quatre fonctions principales: 

Manas

Ce sont les basses interactions de l'esprit avec le monde extérieur.

Elles comprennent les impressions sensorielles, les données, les doutes et les questions. (Si cette tendance est importante, elle peut causer des problèmes.)

Buddhi

Cela signifie un mental intérieur plus puissant et la capacité de prendre de sages décisions, jugements, et discriminations cognitives.

Ahamkara

C'est l'ego individuel qui donne un sentiment d'identité ainsi que les sentiments de la séparation.

Chitta

Il s'agit de notre mémoire. Les magasins de Chitta renferment les expériences et les impressions.

Par la méditation, nous commençons à être conscients des différentes fonctions de l'esprit. Nous pouvons observer notre esprit très nettement et le regarder à travers nos actions et nos discours.

Une fois que vous êtes capable de méditer dans une parfait position méditative, vous pouvez commencer à prêter attention à la respiration. Votre corps ne doit pas trembler, ou être mal à l'aise parce que cela nuit à la méditation. La respiration doit être confortable et complète.

Vous devez prendre soin des quatre problèmes les plus fréquents avec la respiration qui sont la respiration saccadée, superficialité, le bruit, et les longues pauses.

Deuxième mois

Après avoir fait vos postures de yoga et des exercices de respiration, détendez profondément vos muscles et vos nerfs.

Une respiration alternée peut être bénéfique, mais pendant la méditation, vous devez apprendre à maitriser parfaitement votre respiration. 

Asseyez-vous les jambes croisées.

Inspirez par le biais de la base de la colonne vertébrale jusqu’à la tête, et expirez par la tête jusqu’à la base de la colonne vertébrale. Cela peut être très utile pour visualiser les trois nadis de la colonne vertébrale: l’Ida, le Pingala, et le Sushumna, le canal central. Inspirez et expirez par le canal central. Sentez l'énergie car elle monte et descend à travers la colonne vertébrale du plexus pelvien au bulbe rachidien. 


• Observez à quel point l'esprit est distrait. La distraction est toujours suivie d'une irrégularité dans l'haleine

Lors de la respiration, concentrez votre attention sur le souffle qui va et vient. Vous remarquerez que l'une des narines est plus ouverte que l’autre.

Ceci est normal et peut être modifié en prêtant attention à la narine fermée pour quelques instants. Cela vous permettra également de contrôler la circulation de la respiration.

Respirer par le côté droit apporte un effet de réchauffement et respirer par le côté gauche apporte un effet de refroidissement. Selon le côté dominant, des perturbations dans l'esprit peuvent se produire et il importe donc de prendre le contrôle des troubles de l'tattva. 

L’éveil de Sushumna : En concentrant l'attention sur les deux narines, vous pouvez faire que les deux narines aient le même débit d’air. Cela ne signifie pas que vous dirigez les yeux vers la pointe du nez.

L'accent doit toujours être sur la conscience du souffle juste au-dessus de la lèvre supérieure, qui est l'union entre Ida et Pingala. Cet état où il n'y a pas de craintes ou de pensées négatives peut aider à détourner l'esprit et il est vraiment étonnant. 

Malheureusement, cet état ne dure pas longtemps. Mais si vous pratiquez régulièrement matin et soir, il peut être facile atteindre. Il existe différents niveaux de l'esprit et l'esprit inconscient est inconnu est l'un d'eux. C'est là que les impressions de nos actions, les désirs et les émotions sont stockés. Ceci correspond au plus profond niveau de l'esprit. Soyez patient. Contemplez et analysez vos peurs. 

Vous serez progressivement en mesure d'inspecter votre pensée sans perturber votre esprit. Cet état est appelé Samadhi. Il y a quatre étapes de Samadhi et quand vous pouvez concentrer l'esprit pendant dix minutes sans perturbation, vous êtes près d'atteindre cet état.

La dernière étape consiste à se taire. Ce silence est considéré comme le synonyme de l'ouverture de la connaissance intuitive de tous les temps. Du silence viennent le bonheur et la paix.