Les postures Assises

Il ya plusieurs postures de yoga qui s’exécutent en position assise. Certaines d’entre elles sont des postures classiques de méditation, tandis que d'autres ont un effet thérapeutique.

Peu importe la posture assise que vous voulez exécuter, assurez-vous d’être à l’écoute de votre corps et de ne pas dépasser ses limites.

Ci-dessous les différentes postures assises:

La posture facile (Sukhasana)

C'est l'une des postures classiques de méditation que l’on exécute habituellement après avoir fait la posture du cadavre.

La posture facile aide à redresser la colonne vertébrale, ce qui ralentit le métabolisme, apporte la tranquillité intérieure et permet d’avoir un état d’esprit calme et silencieux.

La posture de l’angle ouvert (Upavista Konasana)

La posture des jambes écartées, pieds étendus, est une posture de Yoga qui fait intervenir principalement les muscles ischio-jambiers et les adducteurs.

Ce qui stimule le corps et favorise le calme intérieur. Nous allons étudier plus bas cette posture de plus près afin de savoir comment l’exécuter correctement.

La posture du héros (Virasana)

C’est l’une des postures assises des plus fondamentales.

Elle sert de position de départ pour plusieurs Asanas. Elle renforce les arches des pieds, étend les chevilles et améliore l’exécution des autres postures. Cette posture de yoga est idéale pour les personnes qui ont les pieds plats.

La posture du lotus (Padmasana)

La posture du lotus de yoga convient pour la méditation. C'est une posture assise classique qui renforce vos chevilles et vos genoux, vous aide à bien vous concentrer et améliore la souplesse de vos jambes. Nous allons étudier plus bas cette posture afin de savoir comment l’exécuter.

La posture de l'Ouest ou la flexion en avant (Paschimothanasana)

Cette posture détend votre corps et vide votre esprit. Elle permet d’étirer vos muscles ischio-jambiers, vos épaules et votre colonne vertébrale.

La Paschimothanasana soulage du stress et vous permet de mieux vous concentrer. Apprenez donc à l’exécuter correctement pour en tirer profit au maximum.

La posture de l’enfant

La posture de l’enfant permet d’étirer en douceur vos épaules, vos hanches, vos cuisses, vos chevilles et vos muscles du dos.

C'est une posture de détente qui permet à votre circulation sanguine de retourner à la normale après avoir effectué le poirier.

La posture de la guirlande

Cette asana rend les chevilles plus souples et étire l'arrière de la partie inférieure des jambes, le dos et les muscles du cou.

Il permet aux jambes de se reposer après les séances intenses de yoga. Nous allons étudier plus bas cette posture afin de savoir comment l’exécuter.

La posture du bateau (Paripurna Navasana)

Cette posture renforce vos abdominaux et les muscles fléchisseurs des hanches, tonifie les muscles de la sangle abdominale, améliore la digestion et soulage du stress.

Pour vous aider à garder plus longtemps la posture ou si vous n’arrivez pas à garder les jambes bien droites, utilisez une sangle de yoga

La rotation des chevilles

Faites attention à vos chevilles pour éviter d’avoir une foulure.

Cet exercice permet à vos chevilles de devenir plus souples. Il est également idéal pour les personnes qui souffrent d'arthrite.

La flexion du poignet

Vos poignets peuvent également être touchés par l'arthrite, en particulier l'arthrose et la polyarthrite rhumatoïde. Prenez soin de vos poignets en les étirant et en les fléchissant.

Cet exercice permet en effet d’améliorer l'amplitude des mouvements de votre poignet.

La flexion des chevilles, les foulures ou les entorses répétées à la cheville peuvent contribuer à l'apparition de l'arthrite de la cheville.

Gérez votre stress et gardez vos chevilles en bon état et ce en vous reposant suffisamment et en exécutant l’exercice de flexion des chevilles.

Serrer la main

Les mains et les poignets sont deux membres qui peuvent être touchés par l'arthrite et en particulier l'arthrose.

Cet exercice permet de garder vos mains et leurs articulations en bon état.

Pour bien pratiquer le yoga, il est primordial d’être à l’écoute de son corps et de connaître ses limites. N’exécutez donc pas des postures qui sont au-delà de vos capacités corporelles afin éviter toutes blessures.

Par ailleurs, en vous amusant à exécuter des postures de yoga vous finirez par en récolter les bienfaits.