Le Yoga & le Rhume : Lutter contre le Rhume

Les symptomes du Rhume

Les rhumes sont considérés comme la réaction du système immunitaire à l'invasion virale.

Ils se caractérisent par les éternuements, l’irritation de la gorge, et le nez qui coule.

Les personnes ayant un rhume peuvent aussi avoir un mal de gorge, des toux, des maux de tête, une fièvre légère, de la fatigue, des douleurs musculaires et une perte d''appétit.

Les rhumes sont causés par plus de 200 virus différents, tels que les rhinovirus, les coronavirus et le virus respiratoire syncytial.

Une fois que le virus pénètre dans l'organisme, il infecte les cellules du nez. Ces derniers envoient des signaux menant à la production de globules blancs.

Ces globules blancs produisent alors des substances chimiques du système immunitaire et provoquent le gonflement de la muqueuse nasale et la production accrue de mucus.

Les symptômes réels du rhume apparaissent habituellement deux ou trois jours après l'infection et dure habituellement de deux à 14 jours.

Si votre rhume dure depuis plus de deux semaines, il serait préférable de consulter un médecin.

Le rhume associé à une forte fièvre, au gonflement des ganglions, aux douleurs dans les sinus du visage, et une toux qui produit du mucus peut être causé par une affection chronique sous-jacente et nécessite une attention médicale particulière.

Les rhumes sont contagieux et peuvent se transmettre par le contact des mains ou l'inhalation des particules aéroportées libérées par quelqu'un quand il tousse ou éternue.

Le virus du rhume survit dans un milieu à faible humidité, les rhumes sont de ce fait plus fréquents pendant les mois froids d'hiver et d'automne.

La température froide au cours de ces saisons peut aussi rendre les voies nasales beaucoup plus vulnérables à l'infection virale.

Les recherches montrent également que le stress psychologique et émotionnel et les troubles allergiques affectent les voies nasales ou la gorge.

Le cycle menstruel a également un impact sur la susceptibilité d'une personne au rhume.

Le rhume peut être évité par le lavage des mains. L'utilisation de désinfectants peut également aider à prévenir la propagation du virus du rhume.

Le malade devrait rester au repos dans son lit, boire des boissons chaudes, se gargariser avec de l'eau tiède salée et prendre de l'aspirine ou l'acétaminophène lorsque le rhume froide est accompagné de maux de tête ou de fièvre.

Le système immunitaire joue un rôle important dans la prévention des rhumes.

Le Yoga et le Rhume

Le style de vie yogique aide à prévenir le rhume, améliore la santé et renforce son système immunitaire diminuant ainsi sa sensibilité aux rhumes.

Avoir une attitude positive dans la vie, apprendre à détendre votre esprit et votre corps peut aussi vous donner un avantage dans la gestion du stress émotionnel et psychologique et réduire votre vulnérabilité face aux virus.

Voici quelques exercices de yoga qui peuvent vous aider à améliorer votre défense face au rhume:

Séance de Yoga II

Kapalbhati


Kapalbhati est une technique de respiration utilisée spécifiquement pour le nettoyage.

Si vous avez une grande quantité de mucus dans les voies respiratoires ou vous sentez des tensions et des blocages dans la poitrine, il est souvent utile de respirer rapidement.

Cet article va vous initier à cette technique de respiration et vous montrer ses avantages.


La posture de la montagne (Tadasana)


La posture de la montagne favorise le sentiment de l'immobilité, la force, la puissance détendue et la stabilité associé à la montagne.

Cette posture de yoga est l'une des façons de se familiariser avec l'immobilité.


Salutation au soleil (Surya Namaskar)


La salutation au soleil ou Surya Namaskar est une posture du yoga qui assouplit tout le corps en vue de le préparer aux asanas.

Il s'agit d'une séquence gracieuse de douze postures réalisée comme un exercice continu.


La posture du Triangle (Trikonasana)


Dans l'art hindou, le triangle est le symbole puissant du divin.

On le trouve fréquemment dans les mandalas yantras et il est utilisé lors de la méditation.

Pour en savoir plus sur la posture du Triangle (Trikonasana)


S’étaler et Plier la jambe en avant


La Pratique égulière de cette posture peut renforcer et étirer l’intérieur et l’arrière des jambes ainsi que votre colonne vertébrale. Les personnes atteintes de problèmes de dos devraient éviter de se pencher complètement en avant.

Pour les débutants, vous pouvez utiliser des accessoires comme une chaise pliante qui sert comme support à vos avant-bras.


La posture du guerrier


La posture du guerrier étire et renforce les bras et les jambes, augmente l'endurance, améliore l'équilibre et la concentration et peut aussi soulager les maux de dos. 

Si vous souffrez de diarrhée, d'hypertension artérielle ou de problèmes de cou, vous devriez prendre des précautions supplémentaires avant de pratiquer cette posture.


Posture du Lotus (Padmasana)


La posture du Lotus se fait habituellement durant la méditation.

C'est une posture classique au cours duquelle on reste assis.

Elle renforce les chevilles et les genoux, améliore la concentration et la souplesse des jambes.


La posture du Bateau


Effectuez la posture du bateau pour renforcer la région abdominale et les fléchisseurs de la hanche, tonifier les muscles de la sangle abdominale, améliorer la digestion, et soulager le stress.

Vous pouvez utiliser une courroie du yoga qui vous aidera à tenir la posture plus longtemps ou si vous ne pensez ne pas pouvoir garder les jambes droites.


La posture du poisson (Matsyasana)


Faire la posture du poisson soulage la raideur des muscles du cou et des épaules et améliore la souplesse de votre colonne vertébrale. Cet artcile relatif à la posture du poisson Matsysana vous donnera des détails supplémentaires sur elle.



La posture du pélerin (Salabhasana)


Si la posture Cobra travaille principalement sur le haut du dos, la posture du pèlerin atteint la partie inférieure. Cette posture renforce également la région abdominale, les bras et les jambes.

Un autre aspect qui la rend différente de nombreuses postures, c'est qu'elle implique un mouvement rapide. Découvrez comment cela est fait dans cette section.


La chandelle ou posture sur les épaules (Sarvangasana)


Dans la posture de l’épaule, votre corps se repose sur vos épaules. Cette posture du yoga améliore la circulation sanguine, renforce la région abdominale, et stimule la glande thyroïde. 



La posture de l’arc (Dhanurasana)


La posture de l’arc ressemble à l’arc de l'archer. Elle renforce les muscles de la région du dos, améliore la posture, et permet de traiter plusieurs problèmes gastro-intestinaux.

Notez que cette posture n'est pas adressée aux personnes qui souffrent de graves blessures au cou ou au dos.



La posture du chat (Bidalasana)


La posture du chat vous apprend à vous initier au mouvement à partir du centre de votre corps et à coordonner vos mouvements et votre respiration.

Ce sont les deux thèmes les plus importants dans la pratique du yoga. Gardez à l'esprit que la posture du chat n'est pas recommandée si vous avez des douleurs au dos.


Le Demi-tour de la colonne vertébrale (Ardha Matsyendrasana)


Ardha Matsyendrasana allonge et renforce la colonne vertébrale. Il est également bénéfique pour le foie, les reins, ainsi que les glandes surrénales.

Pratiquez cette posture du yoga sous la supervision d'un instructeur de yoga.



La posture du soulagement des Gazs Digestifs (Pavanamuktasana)


Le terme Pavanamuktasana vient du mot sanskrit "pavane" qui signifie l'air ou le vent et «Mukta», qui signifie liberté ou libération. 

Cette posture agit principalement sur le système digestif. Elle aide à éliminer l'excès du gaz dans l'estomac.


La posture du Cadavre


Pour bien vous détendre, vous devez d'abord vous familiariser à la façon avec laquelle on doit être tendu.

C'est ce qui arrive quand on pratique la posture du cadavre final.




Les postures de la relaxation


La première étape dans la pratique du yoga est d'apprendre à détendre votre corps et votre esprit.

Vous devez d'abord savoir pourquoi la relaxation est essentielle dans la pratique du yoga.

Vous devez en particulier apprendre la posture du Cadavre ainsi que les autres techniques de relaxation physique, mentale et spirituelle.


Anuloma Viloma


La technique de la narine alternative de respiration est appelé encore Anuloma Viloma.

Avec cette technique de respiration, vous inspirez par une narine, vous retenez le souffle, et vous expirez par l’autre narine.